Florent Colautti (English/Français)

FLORENT COLAUTTI 

interviewed by Opie Boero Imwinkelried

Florent Colautti is a French composer and multimedia artist with a background in architecture and restoration.  He explores different media and formats to shape his sound work including video, installations, and collaboration with dancers.  Florent Colautti’s work is notably inhabited by haptic elements–either “living” shapes coded with Processing or installations encouraging the public to interact with their bodies and the artwork.  Colautti invites his public to touch and fully engage in a corporeal experience, an unusual quality in the world of sound art.

 

Florent Colautti est compositeur et artiste multimédia français avec un bagage en architecture et en restauration du patrimoine. Il explore différents médias et dimensions pour modeler un travail sonore incluant vidéo, installations et collaborations avec la danse. Ses travaux, notamment habités par des éléments tactiles, élaborent des structures donnant des allures de ‘vivants’ ou bien des installations encourageant le public à interagir avec l’œuvre en utilisant leurs corps.
Il invite le public à toucher et s’engager dans une expérience corporelle, une qualité inhabituelle dans le monde des arts sonores.

 

Opie Boero Imwinkelried

Opie Boero Imwinkelried – You are a composer and a multimedia artist, producing performances as well as installations. Could you start by briefly telling us about your work?

Opie Boero Imwinkelried – Tu es compositeur et artiste multimédia, tu produit des performances mais aussi des installations. Peux-tu brièvement nous parler de ton travail ?

Florent Colautti – I compose electronic music for live performances and recorded media. I also write scores for ensembles and musicians. Yet, some of my work is also for dancers and sound installation. Generally, my work develops on interactivity, gestures and behavior way.

Florent Colautti – Mon travail voyage entre des compositions électroniques, en performance live ou sur support, l’écriture de partition pour des ensembles ou musicien(s) et quelques projets avec des danseurs ou des installations. Généralement, mon travail a des directions intéractives, des applications gestuelles et des chemins comportementaux.

OI: You were born in the Landes forest. This is one of my favorite places on the planet, the Atlantic coast and the pine forest. Does nature have a role in your work?

OI: Tu es originaire de la forêt Landaise. C’est un de mes endroits préférés sur la planète, la côte Atlantique et la forêt de pins. La nature a t’elle un rôle dans ton travail ?

FC: Not specially the forest or the Atlantic Ocean, but yes, I am very sensitive to nature and the environment. If they have an impact on my work ? Sure! Nature inspires me and my work always has something like a living entity.

FC: Pas spécialement la forêt ou l’océan atlantique, mais oui, j’ai une sensibilité envers la nature et l’environnement. Si cela a un impact sur mon travail ? C’est sûr ! La nature m’inspire et mon travail a quelque chose de vivant.

OI: You studied architecture and, later on, building restoration. What is the impact of these studies on your artwork?

OI: Tu as étudié l’architecture et ensuite la restauration du patrimoine. Quel est l’impact de ces études dans ton travail artistique?

FC: The impact is twofold, my relationship with space and having a three-dimensional view of space. These studies have also helped me with my construction skills. I am someone who likes manual work very much. I like to build my own tools –definitely, not someone looking for the latest technology; I find some old tools to be the ones of the best quality. In my restoration work, I used to work with lime. I find this material really pleasant to touch.

FC: Je pense que cela a deux impacts: premièrement, la relation à “l’espace” et aussi une “représentation de l’espace” dans ses trois dimensions. Et deuxièmement, l’action de fabriquer, de construire. Je suis un gars manuel. J’apprécie de construire mes propres outils. Pour la restauration, je ne suis pas quelqu’un qui court après les dernières technologies, et je trouve que certains vieux outils ou matériaux sont de meilleures qualités que ceux que l’on peut trouver actuellement. Quand je travaillais en restauration je manipulais la chaux et je trouve ce matériel très agréable.

OI: Your performance “Eclipse” at Dimanche Rouge made us very curious about the way images and sound interacted. Could you explain how all this works?

OI: OI – Ta performance “Eclipse” présenté a Dimanche Rouge a eveillé notre curiosité par le rapport d’interactivité entre images et son.

FC: This performance is an audiovisual project where sound and visual are intrinsically linked. They are linked to a physical structure, a model. These physical structures are the instrument itself, an audiovisual instrument. With these physical structures, I imitate some aspects of reality. I embody a string, a cloth, a vibrating skin and many other elements. The physical structures send movement properties–data. The speed always corresponds to the sound level. Other links are more elaborate, including wave tables, pitch control, and reading a segment of a sound. I use this data to create organic and living sound, electronic and abstract material. I don’t control the sound directly but the physical properties of the model do. I can only excite or appease, applying forces or resistances. For instance, with an instrument if the masses move linearly, the sound is closer to a straight frequency, but if the movement is chaotic, the sound is rather like noise.

FC: Cette performance est un projet audio-visuel où sons et images sont liés. Ils sont liés à une structure en modèles physiques qui est en dessous, qui est le “moteur” de ce qui se passe en surface, de ce que l’on voit et entend. Je simule une part de réalité. Je représente une corde, une voile, une peau vibrante ou autres. La structure envoie des propriétés du mouvement, des données. La vitesse étant toujours le volume sonore. Les autres liens sont plus élaborés. Créer une table d’onde, un contrôle des hauteurs, lire une partie d’un son. J’utilise ces données pour créer des sons organiques et vivants, des matériaux électronique et abstrait. Je ne contrôle pas directement le son mais les propriétés physiques du modèle comme la masse, la rigidité, la vélocité. J’excite ou je calme, j’applique des forces ou des résistances. Cela amène des variations dans le caractère sonore. Par exemple dans un instrument, si le déplacement des masses forme une ligne, le son se rapproche d’une fréquence pure, si le déplacement est désordonné il se rapprochera d’un bruit blanc.

OI: I am particularly interested in the role of the body in your work. You have collaborated with dance companies and have produced at least one rather haptic installation called “Presences,” an interaction with people’s feet and the ground, focusing on the lowest part of the body. Many Western artists and philosophers tend to despise the lower parts of the body and earthly spaces, and revere the opposite. What are your thoughts about this? Could you tell us about the relevance of the body in your work?

OI: Je suis particulièrement intéressé par le rôle du corps dans ton travail. Tu as collaboré avec une compagnie de danse et a produit une installation tactile qui s’appelle ”Présences”, en interaction avec les pieds des gens et le sol, centré sur la partie inférieure du corps. Quelques artistes occidentaux et des philosophes ont tendance à dédaigner cette partie du corps, l’espace au sol, et revendiquent l’opposé. Que penses-tu de cela ?
Peux-tu nous parler de l’intérêt du corps dans ton travail ?

FC: The body has a big place in my work. First, when you play a musical instrument, you engage your muscles and all your body. Sound is the result of your gesture. In electronic music I try to imitate this, to create physical action, and not to limit my performance to the movement of a mouse, a fader or pushing a button to trigger a sound. I like to use acousmatic music as a reference since they use the term “sound body” to call an object that generates sound, like a bell, paper or anything that we can manipulated to create sound.
Dance is a bit different and dancers have a different approach since they don’t use instruments. They translate. The dancer’s body sings with gestures and the beauty of movement. When I work with them, I try to amplify their expressions or/and to link their gestures to sound. The body is very expressive–look at people when they walk on street! For my installations, I mostly focus on immersion in a given space, people’s reactions or demeanours, movement or stillness, like an observing eye. In “Presences”, microphones are hidden behind the paintings to record ambiance sound. At the same time there is a special carpet with sensors reacting to peoples’ movements. If people walk, the carpet generates certain sounds, if they stand still, they generate other sort of sounds.

FC: Le corps a une grande place dans mon travail. En premier pour jouer la musique. Quand vous (ou moi) jouez un instrument, on a un geste physique, les muscles sont impliqués et même tout votre corps. Le son est le résultat de votre geste. En musique électronique j’essaie de reproduire cela, avoir une action physique non limitée à bouger une souris, un fader ou appuyer sur un bouton et lancer un son. J’aime à prendre référence à la musique acousmatique qui emploie le terme de “corps sonore”, on dit ça pour un objet sonore comme une cloche, un papier ou n’importe quoi qui est manipulé pour créer du son.
Avec la danse c’est un peu différent et les danseurs ont une approche différente. Il n’y a pas d’instruments. C’est une “traduction”. Le corps d’un danseur “chante” par le geste, par la beauté du mouvement. J’essaie d’amplifier cela et/ou de lier des sons aux gestes. Le corps a une forme expressive, regardez les gens marcher dans la rue !!!
Pour les installations, je me concentre plus aux gens dans l’espace, les réactions et comportements, déplacements ou positions fixes, comme un oeil qui observe. J’essaie de construire des relations avec cela. Dans “Présences”, des micros sont cachés derrière des tableaux et enregistrent le son du lieu. Un tapis sensitif renvoi le son quand les gens marchent dessus. Mais la retransmission est différente si les gens restent fixes, s’ils se déplacent, suivant le déplacement.

OI:  In your bio, you mention your mother, a music teacher, as your first teacher. How has your mother influenced your work?

OI: Dans ta biographie tu mentionne ta mère qui est professeur de musique, comme ton premier professeur. Comment ta mère a influencé ton travail ?

FC: My mother. Sure! I don’t know if she was my first teacher, but i have studied with her. I don’t remember if I used to call her mum or… I just remember that I was a bad student. She’s also a choir conductor. I used to sing in her choir when I was young.
My father plays piano and organ too. This has also had an impact on my career. I really like to go home and listen to my dad playing the piano and rock in vinyl discs.
My older brother is also a musician. He plays electric bass and double-bass. He had much influence on my work. I would not be here if it was not for him! We exchange a lot of things. E-string is an instrument that I conceived. I built it with my brother’s help! All my family had a deep influence on my work. My parents taught me Classical music and my brother rock/electronic and experimental music.
It’s kind of cool that my parents introduced me to Classical music and that I produce experimental or electronic music in exchange! My parents introduced me to composers that have inspired me like Messian, Guillaume de Machaut, Ravel and others.

FC:  Ma mère ! C’est certain ! je ne sais pas si elle fut mon premier professeur mais j’ai suivi ses cours. Passer de son enfant à son d’élève était surprenant. Je ne me souviens pas si je l’appelai maman ou autre, je me souviens juste que j’étais un mauvais élève. Elle est également chef de choeur et plus jeune j’ai chanté dans sa chorale d’enfant.
Mon père joue aussi du piano et de l’orgue et a aussi une influence sur moi. J’aime beaucoup aller chez mon père et l’écouter jouer du piano, écouter un vinyle de rock, l’écouter parler de compositeurs, il a une très bonne connaissance de certains compositeurs.
Mon frère aîné fait également de la musique, guitare basse et contrebasse. Il a vraiment une influence sur moi. Je n’en serai pas là s’il ne faisait pas ce qu’il fait…. J’échange beaucoup avec lui, que ce soit de la musique ou des connaissances. E-string un instrument que j’ai crée a était construit avec son aide et ses savoirs.
Tous ont un impact sur mon travail actuel. Mes parents m’ont transmis une oreille de la musique classique et mon frère du rock/electronic et musique expérimentale.
Maintenant mes parents et moi échangeons nos goûts et connaissances musicales : musique classique contre musique électronique et contemporaine, c’est chouette. Ils m’ont touchés avec des compositeurs comme Messian, Guillaume de Machaut, Ravel et bien d’autres.

OI: What advice would you give to a sound artist or composer just starting out?

OI: Quel conseil voudrais-tu donner à un artiste sonore ou compositeur qui commence ?

FC: Do it !!!
FC: Fais-le !

OI: Where are you performing next? Where can we see your work?

OI: Où est ta prochaine performance ? Où pouvons-nous voir ton travail ?

FC: In September 3-4, at “Abbaye de l’escaladieu” for a festival, I will play “Eclipse” with AnAhAtA, an electronic trio. In October in Berlin and I hope somewhere else on my way to Berlin.

FC: Le 3/4 septembre à “l’abaye de l’Escaladieu” pour un festival, je joue “Eclipse” et avec AnAhAtA un trio électronique. En octobre à Berlin et j’espère d’autres dates sur la route.

OI: How can we contact you?

OI: Comment pouvons nous te contacter ?

FC: I have an associative website with two friends : http://www.corpselectriques.org, where you can see our projects and find our contact information.

FC: J’ai un site internet associatif avec deux amis : http://www.corpselectriques.org où on peut voir des projets et trouver un contact.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s